logo lmp
S'inscrire à la newsletter
Saison 2021-2022 Billetterie

LE SQUARE

Marguerite Duras

6 Avr > 17 Avr

Mercredi au Samedi | 19h
Dimanche | 15h

Tout public

Théâtre

1H30

Réserver
Une fin d’après-midi, un square. Parmi les bruits des jeux d’enfants, deux inconnus engagent un semblant de conversation, lui voyageur de commerce, sans domicile fixe, emmuré dans sa solitude, sans autre attache que sa petite valise, elle, employée de maison, pleine de rêves et d’espoir, qui attend quelque chose de la vie.
Dans un espace-temps de liberté et de transgression, créé par les mots, les regards et l’écoute de l’autre, chacun découvre un monde différent dont il ignore tout. Parler, c’est se confirmer à soi-même que l’on existe, que l’on est un être vivant et désirant. Gérard Elbaz met en action deux voix, sources de vie, ce moment volé de rencontre unique et totale.

La très belle mise en scène de Gérard Elbaz, soutenue par la sobre et élégante scénographie d’Emma Depoid, offre à ses deux acteurs, Martine Thinières et Stéphane Valensi, le texte de Duras comme on offre une partition musicale à deux solistes.[] Il faut rendre grâce à ce spectacle de nous faire entrevoir une part poétique du monde.
Marie-Agnès Sevestre – Le Théâtre du Blog
Déréalisant sobrement le cadre durassien, les hauts praticables en équerre qu’a choisis la scénographe Emma Depoid en font un espace ludique qui suspend les voix et déracine les corps, les pieds ne touchant plus terre autour de ce bac à sable invisible qui revitalise ce « quelque chose de l’enfance » cher à Marguerite Duras (convenant très bien au corps sans âge de la comédienne Martine Thinières, toujours très juste). Traversé par une parole qui le rend presque ventriloque, Stéphane Valensi donne pour sa part au drame statique une magnifique puissance suggestive, tandis que la mise en scène de Gérard Elbaz dégage avec finesse la poétique dramaturgique de Duras.
Pierre Lesquelen – I/O gazette

Dans le cadre du DIPTYQUE DURAS
La confrontation, au cours d’une même soirée, joués par les mêmes comédiens, du premier texte dramatique écrit par Marguerite Duras, Le Square (1956), et de Savannah Bay(1982), sa dernière pièce, met en lumière la puissance de l’écriture toujours précise, épurée, ciselée de Marguerite Duras qui nous emporte dans deux univers radicalement différents.

 


De Marguerite Duras
Mise en scène Gérard Elbaz
Avec Martine Thinières et Stéphane Valensi
Scénographie Emma Depoid
Création lumière Antoine Dubois
Avec le soutien de Lilas-en-Scène et de la Compagnie Les Rencontres Ephémères
Retour à la programmation